Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 16:22

 

 

Paul, prétendu apôtre qui altéra la vérité et s'avéra être un faux prophète.

 

 

    IMGP1494

 

                 Vitrail représentant Saül de Tarse dans le sanctuaire St Roch à Montpellier

 

 

IMGP2486.JPG

 

                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitrail représentant Saül de Tarse dans l'église Notre-Dame de Gontaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saul de Tarse (Paul), n'a pas connu le Christ.

Mais il revendiqua être un apôtre de Jésus !

En vérité, la réalité est toute autre, car Paul fut un menteur !!

Et il fut démasqué par Jacques "le Juste", frère de Jésus.

 

Paul a trahi Jésus de Nazareth, car il a prêché un Évangile mensonger, non la bonne, mais une fausse nouvelle aux païens. En voici les preuves :

- Paul a trahi Jésus en allant vers les païens, et en entrant dans les villes des Samaritains, car s'il avait été apôtre, il se serait conformé aux instructions de Jésus lesquelles furent les suivantes (Cf. Matthieu 10, 5) : "« N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains »".

En effet, Paul a prêché son propre Évangile aux nations païennes ! Un véritable déshonneur pour Jésus ! Une trahison honteuse !

- Et il a menti en faisant croire que Jésus lui avait dit : "« Va, je t'enverrai au loin vers les nations »". 

Selon Actes des Apôtres 15, 3, Paul s'est rendu en Samarie : "racontant la conversion des païens".

Selon Actes des Apôtres 16, 6-7, Paul aurait été rappelé à l'ordre par le Saint-Esprit, car il est écrit : "Ayant été empêché par le Saint-Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie (..) l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas".

 

Par ailleurs, Paul aurait menti au Procurateur gouverneur Félix, si l'on en croit ses dires relatés en Actes des Apôtres 24, 14 : "(..) Je t'avoue bien que je sers le Dieu de mes pères (..) croyant tout ce qui est écrit dans la Loi et dans les prophètes". En effet, Paul s'est à maintes reprises écarté de la Loi, allant même jusqu'à enseigner son contraire !

http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/article-sur-les-contradictions-entre-le-nouveau-testament-et-l-ancien-testament-125492418.html

 

 

IMGP2492

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Représentation de ‹Shaoul› de Tarse dans l'église Notre-Dame à Tonneins

 

 

IMGP2318

 

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Représentation de ‹Shaoul› de Tarse dans l'église Notre-Dame de Châteauroux

 

 

 

           

 

IMGP2325

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Représentation de ‹Shaoul› de Tarse dans l'église Notre-Dame à Le Poinçonnet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Car nous pensons que l'homme est rendu juste par la foi, indépendamment de l'observance de la loi." (Épître aux Romains 3,28)

Avec son esprit trompeur, Saül de Tarse a égaré autrui. ll s'est écarté de la vérité ! Ainsi, en étant continuellement dans l'erreur, il a contribué à répandre une parole mensongère en enseignant une fausse doctrine.

 

 

IMGP1473-crop

 

                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitrail de Saül de Tarse dans la collégiale de St-Sernin-sur-Rance

 

 

 

 

IMGP2267

 

                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableau représentant Saül de Tarse dans l'église St-Bonnet à Bourges

 

 

IMGP3086

                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableau du XVe siècle dans la cathédrale de Baeza (Andalousie, Espagne)

 

 

IMGP2353

 

                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitrail de Saül de Tarse dans l'église de Bénévent-l'Abbaye

 

 IMGP3115

 

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableau représentant Saül de Tarse dans la cathédrale de Cordoue (Andalousie, Espagne)

 

 

IMGP2360

 

                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitrail de Saül de Tarse dans l'église de Bénévent-l'Abbaye

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l'épître aux Galates, en 2, 11-14Paul, en prétendu serviteur de la Vérité, dit de Képhas (Céphas), c'est à dire de Pierre, le disciple qui, à trois reprises, aurait renier Jésus  :  "Mais lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu'il s'était donné tort. (..) Voyant qu'il ne marchait pas droit selon la vérité de l'Évangile (..)".

 

 

 

IMGP2357

 

                       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saül de Tarse sur ce vitrail de l'église de  St-Pierre-de-Fursac

 

 

IMGP2463

 

                   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Représentation de Saül de Tarse dans l'église de Bergerac

 

 

IMGP2297

 

                            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitrail de Saül de Tarse dans l'église St-Cyr d'Issoudun
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N'est-ce pas Paul qui aurait fait paître les brebis hors Israël ? (Cf. les épîtres dans le Nouveau Testament) Dans l'affirmative, a-t-il fait paître selon la doctrine religieuse prêchée par Jésus de Nazareth, qui repose sur l'amour de l'Éternel et du prochain ? Paul n'aurait-il pas agi faussement et injustement ? Et les religions ou les sectes, issues de la religion chrétienne primitive, ont-elles fait paître les brebis selon la Parole, selon les paroles qui servirent à constituer les évangiles, c'est-à-dire dans la fidélité du message transmis par Jésus-Christ ? En réalité, Paul ne fut-il pas, en altérant la vérité, un faux prophète ? L'habit ne fit pas l'apôtre !

 

"(..) combien plus il est juste que je voie à la sincérité de l'apôtre Paul dans ce passage sur Pierre et Barnabé : « voyant qu'il ne marchait pas droit selon la vérité de l'Évangile (1)  (..) Comment serai-je sûr qu'un homme ne se trompe ni dans ses écrits ni dans ses paroles (..) Mais ne vaut-il pas mieux croire que l'apôtre Paul n'a pas écrit en toute vérité, que de croire que l'apôtre Pierre a fait quelque chose de mal ? S'il en est ainsi, disons, ce qu'à Dieu ne plaise, qu'il vaut mieux croire que l'Évangile a menti, que de croire que Pierre ait renié le Christ (2) (..)" (Cf. (Saint) Augustin, lettre n° 82 à Jérôme)

 

(1) Épître Galates II,14

(2) Év. Matthieu XXVI,75

 

"Je ne m'occupe pas (..) de ce que Paul a fait, mais de ce qu'il a écrit, c'est là surtout ce qui importe à la question, afin que la vérité des divines écritures, recommandées à la mémoire pour édifier notre foi, non point par des hommes ordinaires, mais par les apôtres eux-mêmes, et revêtue, à cause de cela, de l'autorité canonique, demeure de tout point complète et hors de doute.

Car si Pierre a fait ce qu'il a dû faire, Paul a menti en disant qu'il avait vu Pierre ne pas marcher droit selon la vérité de l'Évangile. Quiconque fait ce qu'il doit, fait bien.

Et ce n'est pas dire vrai que de dire de quelqu'un qu'il a fait mal, quand on sait qu'il a fait ce qu'il a dû.

Mais si Paul a écrit la vérité, il demeure vrai que Pierre ne marchait pas droit selon l'Évangile ; il faisait donc ce qu'il ne devait pas." (Cf. Augustin, lettre n°82 à Jérôme)

 

Les écrits de Paul comportent de nombreuses erreurs ainsi que des contresens.

En vérité, ce ne fut ni Paul, ni Pierre, mais Jacques "le Juste" (1), premier évêque de l'assemblée de Jérusalem, qui demeura le plus fidèle à la pensée de Jésus de Nazareth !

 

(1) Frère de Jésus de Nazareth, il fut décapité en l'an 62, pour avoir défendu les pauvres contre les riches. Ce fut un homme épris de justice qui s'opposa, d'une part, au grand prêtre Ananus dont la cupidité et l'injustice étaient notoires, et d'autre part, aux croyances et aux enseignements de Paul lequel fut obligé de se repentir (Cf. Actes 21, 21-26) en se purifiant à Jérusalem.

 

Veuillez voir l'article "les discours et paroles utilisés au titre de propagande de la foi. Sur Jésus de Nazareth" en cliquant sur le lien suivant :

http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/article-les-fausses-revelations-83879979.html

 

IMGP2376

 

              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Statue en bois de Saül de Tarse dans l'église de St-Laurent-les-églises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"L'heure est venue de vous arracher au sommeil (..) Dépouillons-nous des œuvres des ténèbres et revêtons les armes de la lumière." (Cf. Saül de Tarse, épître aux Romains, 13,11-12)

 

Paul a trompé son auditoire, car en réalité, il n'a pas lui-même revêtu les armes de la véritable lumière. Bien au contraire, ce fut un arriviste qui se détourna de la loi, des commandements et des ordonnances de Dieu ! Il chercha à égarer les disciples de Jésus de Nazareth, ce fut un diviseur qui prêcha sa propre version de l'Évangile, un message différent de celui enseigné par le maître. En vérité, Paul n'avait reçu aucune mission de Dieu !

 

 

IMGP2549

 

                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Représentation de Saül de Tarse dans l'église de Puycelci

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est pourquoi beaucoup, trompés par Satan, sous couvert de pitié, prêchent une doctrine fort impie (..) Parmi eux, Paul lui-même est dans l'erreur, et je n'en parle pas sans douleurs. 
En conséquence, je vous écris cette vérité que j'ai vue et entendue en fréquentant Jésus, afin que vous soyez sauvés, que vous vous ne soyez pas trompés par Satan et que vous ne périssiez pas dans le jugement de Dieu. Gardez-vous donc de quiconque vous prêche une doctrine nouvelle opposée à ce que je vous écris, pour que vous soyez sauvés à jamais. (Cf. 
Évangile de Barnabé, prologue, )

 

Jésus de Nazareth n'a jamais voulu fonder une nouvelle religion. "Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi et les prophètes. Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir !". Telles furent ainsi ses paroles (Cf. Évangile selon Matthieu 5, 17). Il ne rompa donc pas avec le judaïsme ! Comme Isaïe et Amos, Jésus dénonça ouvertement l'injustice en tenant des propos sévères à l'égard des puissants. Son enseignement était en conformité avec les préceptes de la Torah.

 

 

IMGP2331

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables." (épître Timothée 4,3-4)

 

Qui a le mieux détourné l'oreille de la vérité, sinon Paul ? Ce qu'il écrivit ne fut-il pas rien d'autre que le récit mensonger d'un grand fabulateur ?

Qui donc a été plus injuste que celui qui a dissimulé la vérité ?

 

 

IMGP2387.JPG

 

                                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vitrail de Saül de Tarse dans l'église d'Aureil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Montrer que la religion fondée sur Jésus a été la conséquence naturelle de ce qui avait précédé, ce n'est pas en diminuer l'excellence ; c'est prouver qu'elle a eu pour raison d'être, qu'elle fut légitime, c'est-à-dire conforme aux instincts et aux besoins du cœur en un siècle donné." (Vie de Jésus, Ernest Renan ch. XXVII, p.367)

 

Le faux prophète est habile dans l'art de la tromperie. Son commerce est de propager le mensonge.

 

Saül de Tarse fut un faux apôtre, un faux prophète. Il se détourna de la vérité et propagea une fausse doctrine. Il conjectura sur ce qu'il ignora !

L'imposteur ne mérite que le mépris !!

 

Saül de Tarse a faussé les écritures. Il a mutilé la vérité !

 

Le lecteur pourra utilement lire l'article "La Vérité sur la Bible. Sur les fabulations et les erreurs dans le Nouveau Testament".

http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/article-la-verite-sur-la-bible-suite-3-sur-les-contradictions-du-nouveau-testament-124088720.html

 

Commentaires :

 

"Deux choses donc font dire de quelqu'un qu'il est un faux prophète, un faux apôtre. La première, c'est quand il n'est pas envoyé de Dieu, comme le dit Jérémy, ch. XXIII (1) : « Je n'envoyais pas les prophètes, et ils couroient eux-mêmes, je ne leur parlois pas, et ils prophétisoient de leur propre autorité.» La seconde, c'est qu'ils n'annoncent pas la parole de Dieu, mais s'inventent de leur propre autorité des choses fausses ; ce qui fait qu'il est dit (par Jérémy) dans le même chapitre (2) : « N'écoutez pas le langage des prophètes qui ne vous annoncent pas la vérité et qui vous trompent ; ils vous débitent leurs propres illusions, au lieu de vous parler par la bouche de Dieu.» (..) Ceux qui tiennent leur mission d'eux-mêmes, et ce sont les faux prophètes (..) Que l'on donne aussi le nom de faux apôtre à ceux qui propagent l'hérésie."  (Cf. Opuscules de saint Thomas d'Aquin, Tome troisième, opuscule XIX, ch. 22, page 176, Louis Vivès Éditeur, Paris, 1857)

 

(1) Traduit du latin en langue françoise. Il s'agit du verset 21 : "Ainsi parle l'Éternel des armées :« Je n'ai point envoyé ces prophètes, et ils ont couru (eux-mêmes) ;  je ne leur ai point parlé, et ils ont prophétisé (de leur propre autorité).»" 

(2) Il s'agit du verset 16 : "Ainsi parle l'Éternel des armées :« N'écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisent ! Ils vous entraînent à des choses vaines ; ils débitent les visions de leur cœur, et non ce qui vient de la bouche de l'Éternel.»"

 

"Quand Dieu parle, il le fait simplement et en peu de paroles (..) nous ferons voir qu'il est facile d'établir la vérité puique l'on parle quelquefois si avantageusement du mensonge qu'on le rend presque aussi croyable que la vérité (..) ils n'ont pu passer pour des hommes véritables en leurs paroles, parce qu'ils n'ont pas appris la vérité de Celui qui peut seule l'enseigner."  

(Cf. Choix de monuments primitifs de l'Église chrétienne, J.A.C. Buchon, Institutions divines, Lactance, livre III, "De la fausse sagesse des philosophes", ch. I, p.554, Desrez libraire-Éditeur, Paris, 1837)

 

"Que la religion ne soit point un signal de guerre, un mot de ralliement ; qu’elle ne soit point escortée de la superstition et du fanatisme ; qu’elle ne marche point armée du glaive, sous prétexte que Dieu fut nommé quelquefois le dieu de la vengeance ; qu’elle n’accumule
point des honneurs et des trésors cimentés du sang des malheureux ; et que son fondateur, qui a vécu pauvre, et qui est mort pauvre, ne lui dise pas : ô ma fille ! Que tu ressembles mal à ton père !" (Cf. Voltaire La Bible enfin expliquée p. 312, ch. 23, 1776, livre numérique de Bouquineux.com)

 

 

 

Article rédigé par Pascal Bourdaloue

Partager cet article

Repost 0
Published by la-veritable-lumiere.over-blog.com - dans Serviteurs du Très-Haut
commenter cet article

commentaires

Chercheur de vérité 27/06/2017 13:43

Racialiste en plus d'être un imposteur :

Romains 11, 13 Or je vous le dis à vous, les païens, je suis bien l'apôtre des païens et j'honore mon ministère,
Romains 11, 14 mais c'est avec l'espoir d'exciter la jalousie de ceux de mon sang et d'en sauver quelques-uns.

Ceux de son "sang".
Exciter leur jalousie pour les sauver.

Qu'est-ce que cet "apôtre" (qui ne faisait même pas partie des 12...) aux motivations plus que douteuses fait dans la Bible ? C'est incompréhensible... J'aimerais bien comprendre car son discours ne colle vraiment pas avec la parole de Jésus.

Croyant 05/03/2017 14:05

Bonjour.
Juste un petit message suite au précédent.
Je suis choqué par mon manque de politesse dans mon précédent poste, et du ton quelque peu agressif qui y transparaître.
Là n'était pas mon intention mais juste une curiosité maladroitement exprimer à travers mes questions.
Ainsi, s'il vous plaît de m'excuser par cette maladresse et mon impolitesse.
Cordialement.

Croyant 04/03/2017 11:18

Si Paul est un menteur alors l'alliance par Jésus crucifié et ressuscité pour le salut de l'humanité, prêché par celui-ci aux païens, n'a aucun fondement !
Si tout ceci est faux alors Yeshoua n'a jamais été crucifié, non ?
Il n'est pas plus (d) qui s'est fait homme sur terre ou selon Paul, le fils de (d) ?
Et du coup, quel est l'Évangile prêché par Yeshoua ?

Présentation

  • : Le blog de la-veritable-lumiere.over-blog.com
  • Le blog de la-veritable-lumiere.over-blog.com
  • : La véritable Parole de l'Éternel, le Très-Haut, le Miséricordieux. La vérité sur la Torah, sur les Évangiles et le Coran. Les contradictions dans les Écritures. La vérité sur les stigmatisés. Fausses révélations et paroles mensongères. Le véritable nom de Jésus de Nazareth. La vraie salutation angélique. Le véritable "Notre Père" enseigné par Jésus à ses disciples. Voies jacquaires (albums). Sur Louis IX et autres serviteurs de Dieu. Poèmes. Faits de société.
  • Contact

Recherche