Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 14:10

Les récits imaginaires de la vulgate coranique :

 

Dans la sourate 2, au verset 25 : "Annonce à ceux qui croient (..) qu'ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent des ruisseaux ; chaque fois qu'ils seront gratifiés d'un fruit des jardins (..) ils auront des épouses pures, et là ils demeureront éternellement".

Dans la sourate 2, au verset 65 : "Vous avez certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le Chabbat. Et bien nous leur dîmes : "Soyez des singes abjects !".

Dans la sourate 2, aux versets 85, 161, 171  : "au jour de la résurrection, ils seront refoulés au plus dur châtiment" ; "Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, recevront la malédiction d'Allah, des anges et de tous les hommes" ; "Les mécréants (..) Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point".

Dans la sourate 2, au verset 219 : "Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : Dans les deux il y a un grand péché (..)".

Dans la sourate 2, aux versets 223 et 228 : "Vos épouses sont pour vous un champ de labour ;  allez à votre champ comme vous le voulez (..)" ; "Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles [les femmes].

Dans la sourate 3, au verset 15 : "(..) Pour les pieux, il y a, auprès de leur Seigneur, des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement, et aussi, des épouses purifiées, et l'agrément d'Allah (..)".

Dans la sourate 3, au sujet de 'Isa (Jésus), au verset 46 : Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr (..)".

Dans la sourate 3, au verset 110 : "Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes (..)".

Dans la sourate 3, aux versets 123 à 127 : "Allah vous a donné la victoire, à Badr (..) Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'anges (..) si vous êtes endurants et pieux, (..) votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille anges (..) La victoire ne peut venir que d'Allah (..) pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (..)".

Dans la sourate 3, aux versets 133, 136, 195 et 198 : "(..) un jardin large comme les cieux et la Terre, préparé pour les pieux" ; "(..) les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)" ; "(..) et les ferai entrer dans les jardins où coulent les ruisseaux (..)" ; "(..) des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)".

Dans la sourate 3, au verset 180 : "au jour de la résurrection, on leur attachera autour du cou ce qu'ils ont gardé avec avarice".

Dans la sourate 4, aux versets 13, 57 et 122 : "(..) les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)".Et quant à ceux qui ont cru (..) nous les ferons entrer aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Il y aura là pour eux des épouses purifiées, et nous les ferons entrer sous un ombrage épais" ; "(..)"(..) aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)".. 

Dans la sourate 5, au verset 3 : "(..) Et j'agrée l'Islam (al-'Islam) comme religion pour vous (..)", au verset 60 : "(..) et ceux dont Il a fait des singes, des porcs (..)", et au verset 110, au sujet de 'Isa : "Au berceau tu parlais aux gens, tout comme à ton âge mur (..)".

Dans la sourate 5, au verset 12, 85 et 119 : "(..) et vous ferai entrer aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux (..)" ; "(..) des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement (..)" ; "(..) ils auront des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)".

Dans la sourate 5, au verset 31 : "Puis Allah envoya un corbeau qui se mit à gratter la terre pour lui montrer le cadavre de son frère (..)".

Dans la sourate 5, aux versets 60 et 65 : "Dis : "Puis-je vous informer de ce qu'il y a de pire, en fait de rétribution auprès d'Allah ? Celui qu'Allah a maudit, celui qui a encouru sa colère, et ceux dont il a fait des singes, des porcs (..)" ; "Si les gens du Livre avaient la foi (..) les aurions certainement introduis dans les jardins du délice".

Dans la sourate 5, au verset 116 : "Dieu dit : « Ô Jésus, fils de Marie ! Est-ce toi qui as dit aux hommes : « Prenez, moi et ma mère, pour deux divinités, en dessous de Dieu ? ».

Dans la sourate 6, au verset 38 : "Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté (..) Puis, c'est vers leur Seigneur qu'ils seront ramenés".

Dans la sourate 6, au verset 125 : "(..) Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel (..)".

Dans la sourate 7, au verset 27 : "(..) Nous avons désignés les diables pour alliés à ceux qui ne croient point".

Dans la sourate 7, au verset 43 : "(..) sous eux couleront les ruisseaux (..)".

Dans la sourate 7, au sujet de Muhammad ('Ahmad) (Cf. 61, 6 ci-dessous) au verset 157 : "(..) Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit chez eux dans la Torah et l'Évangile";

Dans la sourate 7, aux versets 128 à 166 : "Moïse dit à son peuple : « Demandez aide auprès d’Allah et soyez patients (..) Puis, lorsqu'ils refusèrent d'abandonner ce qui leur avait été interdit, nous leur dîmes : "Soyez des singes abjects !".

Dans la sourate 7, aux versets 176 et 177 : "(..) Il est semblable à un chien qui halète, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l'exemple des gens qui traitent de mensonges nos signes (..) Quel mauvais exemple que ces gens qui traitent de mensonges nos signes (..)".

Dans la sourate 7, au verset 179 : "Nous avons destiné beaucoup de djinns et d'hommes pour l'Enfer (..) Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore (..)".

Dans la sourate 8, au verset 22 : "Les pires des bêtes auprès d'Allah, sont les sourds-muets qui ne résonnent pas".

Dans la sourate 8, au verset 50 : "Si tu voyais, les anges arrachaient les âmes aux mécréants ! Ils les frappaient sur leurs visages et leurs derrières, [en disant] « goûtez au châtiment du feu »".

Dans la sourate 9, aux versets 21, 22, 72, 89 et 100 : "(..) des jardins où il y aura pour eux un délice permanent où ils demeureront éternellement (..)" ; "(..) Allah a promis des jardins où coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent éternellement, et des demeures excellentes aux jardins d'Éden (..)" ; "Allah a préparé pour eux des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu'ils demeurent éternellement (..)" ; "des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement (..)".

Dans la sourate 9, au verset 26 : "Il (Allah) fit descendre ses troupes (ses anges) que vous ne voyez pas, et châtia ceux qui ont mécru", et au verset 39 : "Si vous vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple (..)".

Dans la sourate 10, aux versets 4 et 9 : "C'est vers Lui que vous retournerez tous, c'est là, la promesse d'Allah en toute vérité ! C'est Lui qui fait la création une première fois puis la refait afin de rétribuer en toute équité ceux qui ont cru (..)" ; "À leurs pieds les ruisseaux couleront dans les jardins des délices".

Dans la sourate 10, au verset 83 : "Personne ne crut en Moïse, hormis un groupe de descendants de son peuple (..)".

Dans la sourate 10, au verset 92 : "Nous allons aujourd’hui épargner ton corps pour que tu [Pharaon] deviennes un signe (..)"

Dans la sourate 10, aux versets 37 et 94 : "Ce Coran n'est nullement à être forgé en dehors d'Allah, mais c'est la confirmation de ce qui existait avant lui (..) venu du Seigneur de l'Univers" ; "Si tu es dans le doute au sujet de ce que nous avons fait descendre vers toi, demande donc à ceux qui lisent le Livre avant toi".

Dans la sourate 11, au verset 7 : "(..) vous serez ressuscités après la mort (..)", et au verset 119 : "(..) Je remplirai l'Enfer de djinns et d'hommes tous ensemble".

Dans la sourate 11, au verset 43 : "(..) et le fils [de Noé] fut alors du nombre des noyés".

Dans la sourate 12, au sujet de Yusuf (Joseph), au verset 17 et aux versets 37 et 77 : Ils dirent (..) nous avons laissé Joseph auprès de ses frères ; et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité" ; "La nourriture qui vous est attribuée ne vous parviendra point (..) j'ai abandonné la religion d'un peuple qui ne croit pas en Allah (..)" ; "(..) Mais Joseph tint sa pensée secrète et ne la leur dévoila pas (..)".

Dans la sourate 13, aux versets 23 et 35 : "les jardins d'Éden où ils entreront ainsi que tous ceux de leurs ascendants, conjoints et descendants (..)" ; "Tel est le paradis qui a été promis aux pieux sous lequel coulent les ruisseaux, ses fruits perpétuels ainsi que son ombrage (..)".

Dans la sourate 14, aux versets 8 à 17 : "Et Moïse dit : Ne vous est-il pas parvenu le récit de ceux d’avant vous, du peuple de Noé, des ˒Aad, des Ṯamūd et de ceux qui vécurent après eux, et que seul Allah connaît ? (..) il y aura un châtiment terrible".

Dans la sourate 14, au verset 23 : "Et on fera entrer ceux qui croient (..) dans les jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)".

Dans la sourate 14, aux verset 35 à 40 : "Abraham dit : « Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l’adoration des idoles(..) elles [les divinités] ont égaré beaucoup de gens (..)".

Dans la sourate 15, aux versets 27 et 43 à 45 : "Et quand au djinn, nous l'avons auparavant créé d'un feu de chaleur ardente" ; "Et l'enfer sera certainement leur lieu de rendez-vous à tous (..) les pieux seront dans des jardins avec des sources".

Dans la sourate 16, au verset 20 : "Et ceux qu'ils invoquent en dehors d'Allah ne créent rien, et ils sont eux-mêmes créés".

Dans la sourate 16, aux versets 31 et 71 : "Les jardins du séjour où ils entreront et sous lesquels coulent les ruisseaux. Il auront là ce qu'ils voudront (..)" ; "(..) Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion à ceux qu'ils possèdent de plein droit (..)".

Dans la sourate 16, aux versets 75 et 76 : "Allah propose en parabole un esclave (..) Allah propose en parabole deux hommes (..)".

Dans la sourate 17, au verset 1, qu'Allah aurait "de nuit, fait voyager son serviteur [Muhammad], de la mosquée Al-Haram [à La Mecque] à la mosquée Al-Aqsa [à Jérusalem] (..) afin de lui faire voir certaines de nos merveilles".

En vérité, il s'agit très probablement d'un songe et non pas d'un déplacement miraculeux comme l'affirme la tradition. L'hypothèse d'une vision est parfaitement plausible, alors qu'un récit exagéré semble imaginaire, douteux et mensonger !

Dans la sourate 18, au verset 31 : " (..) les jardins du séjour sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils y seront parés de bracelets d'or et se vêtiront d'habits verts de soie fine et de brocart, accoudés sur des divans (..)".

Dans la sourate 18, au verset 47 : "Le jour où nous ferons marcher les montagnes et où tu verras la Terre nivelée (..)", et au verset 83, au sujet de Dhu-l-Qarnayn (Zul-Qarnayn) : "(..) il vit alors le soleil se coucher dans une source (..)".

Dans la sourate 18, aux versets 107 et 108 : "Ceux qui croient (..) auront pour résidence les jardins (..) où ils demeureront éternellement, sans désirer aucun changement".

Dans la sourate 19, au sujet de 'Isa (Jésus), aux versets 30 à 33 : "Mais (le bébé) dit : Je suis vraiment le serviteur d'Allah. Il m'a donner le Livre et m'a fait prophète (..)".

Dans la sourate 19, au verset 82 : "Bien au contraire,[elles] renieront leur adoration et seront pour eux des adversaires"

Dans la sourate 20, au verset 76 : "les jardins du séjour sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement (..)".

Dans la sourate 21, aux versets 79 et 81 : "(..) nous asservîmes les montagnes à exalter notre gloire, en compagnie de David ainsi que les oiseaux (..)" ; "Et à Salomon le vent impétueux qui, par son ordre, se dirigea vers la terre (..)". 

Dans la sourate 22, aux versets 7, 14, 23, 34, 36 et 56 .  : "(..) Allah ressuscitera ceux qui sont dans les tombeaux" ; "Ceux qui croient (..) Allah les fait entrer aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux (..)" ; "Certes Allah introduit ceux qui croient (..) aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Là, ils seront parés de bracelets d'or, et aussi de perles, et leurs vêtements y seront de soie" ; "À chaque communauté, nous avons assigné un rite sacrificiel afin qu'ils prononcent le nom d'Allah sur la bête de cheptel (..)" ; "Nous vous avons désigné les chameaux bien portants pour certains rites établis par Allah (..) lorsqu'ils gisent sur le flanc, mangez-en (..)" ; "(..° Ceux qui auront cru (..) seront dans les jardins de délice".

Dans la sourate 25, au verset 3 : "(..) des divinités qui, étant elles-mêmes créées, ne créent rien (..)",

Dans la sourate 25, au verset 44 : "Ou bien penses-tu que la plupart d'entre eux entendent ou comprennent ? Ils ne sont en vérité comparables qu'à des bestiaux (..)".

Dans la sourate 25, aux versets 10, 75 et 76 : "(..) des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et Il t'assignera des châteaux(..)" ; "Ceux-là auront pour récompense un lieu élevé (..) pour y demeurer éternellement(..)".

Dans la sourate 26, au verset 224 : "Et quant aux poètes, ce sont les égarés qui les suivent".

Dans la sourate 27, aux versets 17, 18, 20 et 21 : "(..) pour Salomon, ses armées ( ..) d'oiseaux (..) une fourmi dit (..)" ; "Puis il passa en revue les oiseaux (..) la huppe ? est-elle parmi les absents ? Je la châtierai volontiers ou je l'égorgerai (..)"

Dans la sourate 27, aux versets 47 et 82 : "(..) Il dit : "Votre sort dépend d'Allah. Mais vous êtes plutôt des gens qu'on soumet à la tentation" ; "Et quand la Parole tombera sur eux, nous leur feront sortir de terre une bête qui leur parlera (..)".

Dans la sourate 29, au verset 58 : "(..) Nous les installeront certes à l'étage dans le paradis sous lequel coulent des ruisseaux (..)".

Dans la sourate 30, aux versets 15 et 28 : "Ceux qui auront cru (..) se réjouiront dans un jardin" ; "Il vous a cité une parabole de vous-mêmes : Avez-vous associé vos esclaves à ce que nous vous avons attribué en sorte que vous soyez tous égaux (..)".

Dans la sourate 30, au verset 50 : "(.) c'est Lui qui fait revivre les morts".

Dans la sourate 31, au verset 8 : "Ceux qui croient (..) auront les jardins des délices".

Dans la sourate 33, aux versets 6 et 40 : "Le prophète a plus de droit sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux-mêmes, et ses épouses sont leurs mères (..)" ; "Muhammad (..) le messager d'Allah et le dernier des prophètes".

Dans la sourate 33, au verset 25 : "Et Allah a renvoyé, avec leur rage, les infidèles sans qu'ils n'aient obtenu aucun bien (..)".

Dans la sourate 33, aux versets 30, 32 et 55 : "Ô femmes du prophète ! Celle d'entre vous qui commettra une turpitude prouvée, le châtiment lui sera doublé par deux fois (..)" ; "Restez dans vos foyers" ; "Nul grief sur elles au sujet de (..) et les esclaves qu'elles possèdent (..)".

Dans la sourate 33, au verset 63 : "Il se peut que l'Heure soit proche !".

Dans la sourate 33, au verset 72 : "Nous avons proposé aux cieux, à la Terre, et aux montagnes la responsabilité (la confiance) (..) Ils ont refusé de la porter et ont eu peur (..)".

Dans la sourate 34, au verset 12 : "Et à Salomon le vent (..) pour lui, nous avons fait couler la source de cuivre (..)".

Dans la sourate 34, au verset 37 : "(..) ceux-là auront une double récompense (..) tandis qu'ils seront en sécurité, aux étages supérieurs [du paradis]".

Dans la sourate 35, au verset 33 : "Les jardins d'Éden où ils entreront, parés de bracelets en or ainsi que de perles (..) leurs vêtements sont de soie".

Dans la sourate 36, aux versets 55 à 57 : "Les gens du paradis (..) eux et leurs épouses sont sous des ombrages, accoudés sur des divans. Là, ils auront des fruits et ils auront ce qu'ils réclameront".

Dans la sourate 36, au verset 75 : "(..) elles [les divinités] formeront au contraire une armée dressée contre eux". 

Dans la sourate 37, aux versets 48, 49, 145 à 147 : "Et ils auront auprès d'eux des belles aux grands yeux, semblable au blanc bien  préservé de l'œuf" ; "Nous le (Jonas) le jetâmes sur la terre nue indisposé qu'il [Jonas] était (..) et nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de courge, et l'envoyâmes ensuite vers cent mille hommes ou plus".

https://rhr.revues.org/5171

Dans la sourate 37, au versets 62 à 68 : "(..) l'arbre de Zaqqûm, nous l'avons assigné en épreuve aux injustes. C'est un arbre qui sort du fond de la fournaise. Ses fruits sont comme des têtes de diables (..) leur retour sera vers la fournaise".

Dans la sourate 38, au verset 36 : "Nous lui assujettîmes le vent, qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait".

Dans la sourate 38, aux versets 50 à 54 : "Les jardins (..) où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons. Et auprès d'eux seront les belles au regard chaste, toutes du même âge. Voilà ce qui est promis pour le jour des comptes. Ce sera notre attribution inépuisable".

Dans la sourate 39, aux versets 20 à 22 : "Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront des étages au-dessus desquels d'autres étages seront construits et sous lesquels coulent les rivières. Promesse d'Allah ! (..) Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine à l'Islam et qui détient ainsi une lumière venant de son Seigneur (..)".

Dans la sourate 41, au versets 15 et 16 : "Quant aux 'Ad (..) nous déchaînâmes contre eux un vent (..) en des jours néfastes".

Dans la sourate 41, dans le verset 48 : "Et ce qu'auparavant ils invoquaient les [les divinités] délaissera (..)"

Dans la sourate 42, au verset 22 : "(..) Et ceux qui croient (..) seront dans les sites fleuris des jardins (..)".

Dans la sourate 43, au verset 61 : "Jésus est, en vérité, l'annonce de l'Heure".

Dans la sourate 44, au verset 3 : "Nous l'avons fait descendre en une nuit bénie"en 97, 1 : "Nous l'avons certes fait descendre pendant la nuit d'Al-Qadr".

Dans la sourate 44, aux versets 43 à 55 : "Certes l'arbre de Zaqqûm sera la nourriture du grand pécheur (..) il bouillonnera dans les ventres (..) Les pieux seront dans une demeure sûre, parmi les jardins et des sources (..) nous leur donnerons pour épouses des houris aux grands yeux. Ils y demanderont en toute quiétude toutes sortes de fruits".

Dans la sourate 46, au verset 6 : "(..) elles [les divinités] seront leurs ennemies et nieront leur adoration [pour elles]"

Dans la sourate 46, au verset 14 : "Ceux-là sont les gens du paradis où ils demeureront éternellement (..)".

Dans la sourate 47, aux versets 12 et 15 : "Ceux qui croient (..) Allah les fera entrer dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux (..)" ; "Voici la description du paradis qui a été promis aux pieux. Il y aura des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes (..)".

Dans la sourate 48, aux versets 5 et 17 : "(..) dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux où ils demeureront éternellement (..)" ; "(..) Il le fera entrer dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux

Dans la sourate 50, au verset 30 : "Le jour où nous dirons à l'Enfer : Es-tu rempli ? Il dira : Y en a-t-il encore ?".

Dans la sourate 51, aux versets 15 et 16 : "Les pieux seront dans des jardins et des sources recevant ce que leur Seigneur leur aura donné (..)".

Dans la sourate 52, aux versets 17 à 24 : "Les pieux seront dans les jardins et dans des délices (..) accoudés sur des lits bien rangés, et nous leur ferons épouser des houris aux grands yeux noirs (..) parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées".

Dans la sourate 54, aux versets 1 à 8 ainsi qu'au verset 54 : "L'heure approche et la lune s'est fendue. Et s'ils voient un prodige, ils s'en détournent (..) Le jour où "l'appeleur" appellera vers une chose affreuse, les regards baissés, ils sortiront des tombes comme des sauterelles éparpillées, courant, le cou tendu, vers "l'appeleur" (..)" ; "Les pieux seront dans des jardins et parmi des ruisseaux".

Dans la sourate 54, aux versets 18 et 19 : "Les 'Ad (..) nous avons envoyé contre eux un vent (..) en un jour néfaste et interminable ".

Dans la sourate 55, aux versets 46 à 76 relatifs à une description du paradis : "(..) Ils y trouveront [les houris] aux regards chastes, qu'aucun homme ou djinn n'aura déflorées (..) Elles seront telles que le rubis et le corail (..) là, il y aura des vertueuses et des belles (..) des houris cloîtrées dans les tentes (..) qu'avant aucun homme ou djinn n'a déflorées (..)".  

Dans la sourate 56, aux versets 12 à 37 : "(..) dans les jardins des délices, une multitude d'élus parmi les premières, et un petit nombre parmi les dernières, sur des lits ornés, s'y accoudant et se faisant face. Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes (..) et toute chair d'oiseau qu'ils désireront. Et ils auront des houris aux grands et beaux yeux, pareilles à des perles en coquilles en récompense pour ce qu'ils faisaient (..) C'est nous qui les avons créées à la perfection, et nous les avons faites vierges, gracieuses, toutes du même âge".

Dans la sourate 56, aux versets 52 à 54 : "vous mangerez certainement d'un arbre de Zaqqûm (..) vous boirez par-dessus de l'eau bouillante".

Dans la sourate 57, aux versets 12 et 21 : "(..) des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement (..)" ; "(..) un paradis aussi large que le ciel et la Terre préparé pour ceux qui ont cru en Allah (..)". 

Dans la sourate 58, aux versets 6, 7, 12 et 22 : "(..) le jour où Allah les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu'ils ont fait (..) au jour de la résurrection (..)" ; "(..) dans des jardins où coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d'Éden (..)" ; "(..) Il les fera entrer dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement (..)".

Dans la sourate 61, au verset 6 : "Et quand Jésus fils de Marie dit : (..) annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom est 'Ahmad".

Dans la sourate 62, au verset 5 : "Ceux qui ont été chargés de la Torah mais qui ne l'ont pas appliquée sont pareils à l'âne qui porte des livres".

Dans la sourate 64, au verset 7 : "Ceux qui ont mécru prétendent qu'ils ne seront pas ressuscités. Dis : Mais si ! Par mon Seigneur ! Vous serez tous ressuscités (..)".

Dans la sourate 64, au verset 9 : "(..) dans des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement (..)".

Dans la sourate 65, au verset 12 : "(..) Et quiconque croit en Allah et fait le bien, Il le fait entrer aux jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)".

Dans la sourate 66, aux versets 1 à 5 et 8 : "Ô prophète ! Pourquoi en recherchant l'agrément de tes femmes t'interdis-tu ce qu'Allah t'a rendu licite ? (..) Allah vous a prescrit certes de vous libérer de vos serments (..) S'il vous répudie, il se peut que le Seigneur lui donne en échange des épouses meilleures (..)" ; "(..) dans des jardins où coulent les ruisseaux (..)".

Dans la sourate 66, au verset 10 : "Allah a cité en parabole pour ceux qui ont mécru (..).

Dans la sourate 67, au verset 5 : "Nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche avec de lampes dont nous avons fait des projectiles pour lapider des diables et nous leur avons préparé le châtiment de la Fournaise".

Dans la sourate 69, au versets 6 et 7 : "Et quant aux 'Ad, ils furent détruits par un vent (..) pendant sept nuits et huit jours consécutifs".

Dans la sourate 69, aux versets 22 et 23 : "dans un jardin haut placé dont les fruits sont à portées de la main".

Dans la sourate 69, au verset 25 : "(..) on aura remis le livre en sa main gauche (..)".

Dans la sourate 69, aux versets 36 et 37 : "(..) ni d'autre nourriture que du pus, que seuls les fautifs mangeront".

Dans la sourate 70, au verset 30 : "et n'ont de rapports qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent car dans ce cas, ils ne sont pas blâmables".

Dans la sourate 71, au verset 12 : "et vous donne des jardins, et vous donne des rivières".

Dans la sourate 76, aux versets 5, 6, et 13 à 21 : "Les vertueux boiront d'une coupe (..) d'une source de laquelle boiront les serviteurs d'Allah (..) ; "ils y seront accoudés sur des divans (..) leur Seigneur les abreuvera d'une boisson très pure". 

Dans la sourate 77, aux versets 41 et 42 : "Les pieux seront parmi des ombrages et des sources. De même que des fruits selon leurs désirs".

Dans la sourate 78, aux versets 31 à 34 : "Pour les pieux (..) jardins et vignes (..) seins arrondis, d'une égale jeunesse, et coupes débordantes".

Dans la sourate 83, aux versets 22 à 28 : "Les bons (..) sur les divans, ils regardent. (..) On leur sert à boire un nectar pur (..) Il est mélangé à la boisson de Tasnim, source dont les rapprochés [d'Allah] boivent".

Dans la sourate 84, au verset 10 : "(..) celui qui recevra son livre derrière son dos (..)".

Dans la sourate 85, au verset 11 : "Ceux qui croient et accomplissent (..) auront des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux (..)".

Dans la sourate 88, aux versets 6 et 7 : "Il n'y aura pour eux d'autre nourriture que des plantes épineuses (..)"

Dans la sourate 88, aux versets 8 à 16 : "Ce jour là, il y aura des visages épanouis (..) et des tapis étalés".

Dans la sourate 97, au verset 1 : "Nous l'avons certes fait descendre pendant la nuit d'Al-Qadr".

Dans la sourate 98, au verset 8 : "(..) les jardins du séjour, sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement (..)".

Dans la sourate 105, aux versets 3 et 4 : "et envoyés sur eux des oiseaux par volées qui leur lançaient des pierres d'argile".

 

Il semble que Muhammad (les scribes en son nom) se soit approprié des textes essentiellement judaïques, mais certaines sourates relèvent de l'Évangile. Ainsi, les scribes ont amalgamé, dans un récit désordonné, des versions remaniées de nombreux versets de la Bible hébraïque, en y ajoutant des légendes (1) (par exemple,"Les sept dormants" (2) et "Gog (Yajuj) et Magog (Majuj)" (3) dans la sourate 18, "Les fourmis" dans la sourate 27, "Luqman" dans la sourate 31).

Certaines personnes parmi l'auditoire de Muhammad semble du reste l'avoir bien remarqué : "(..) Ce sont des légendes anciennes" (Cf. 6, 25) ; "(..) ce ne sont que des légendes d'anciens" ; "Et lorsqu'on lui dit : Qu'est-ce que votre Seigneur a fait descendre ? Ils disent : Des légendes anciennes !" (Cf. 16, 24) ; "Mais ils disent : Voilà plutôt un amas de rêves ! Ou bien il l'a inventé ; Ou, c'est plutôt un poète (..)" (Cf. 21, 5) ; "(..) Ce sont des contes d'anciens qu'il se fait écrire ! (..)" ; "(..) Ce ne sont que des contes d'anciens !" (Cf. 27, 68 et 46, 17) ; "Quand des versets lui sont récités, il dit : Des contes d'anciens" (Cf.68, 15) ; "(..) des contes d'anciens !" (Cf. 83, 13).

Par ailleurs, les scribes n'auraient-ils pas tout simplement inventé des lois en fonction des circonstances, pour légitimer leurs décisions politiques, et surtout de manière à favoriser leurs propres intérêts, tout en affirmant que c'est Dieu qui a fait descendre la révélation ? (4)

 

(1) "De nombreuses études occidentales ont essayé de montrer la filiation directe des légendes musulmanes dans les textes antérieurs, notamment juifs. L'étude la plus documentée (a) est sans doute celle de David Sidersky , qui ne révèle pas moins de soixante-dix histoires bibliques ayant été retenues et réinvesties par le Coran, et cela dans plus de vingt-trois sourates, en particulier les sourates II (La vache), XII (Joseph) et XXI (Les prophètes). (Cf. Dictionnaire encyclopédique du Coran, Malek Chebel, p. 287, Éd. Fayard, Paris, 2009).

(a) Les origines des légendes musulmanes dans le Coran, Éd. P. Geuthner, Paris, 1933

 

sur les légendes en général :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/syria_0039-7946_1933_num_14_3_8326_t1_0326_0000_4

 

(2) " 'Ashab al-kahf", les gens de la caverne. Versets 9 à 19 de la sourate 18.

 

(3) sur Gog et Magog (déjà cités dans la Bible) en particulier :

http://www.cosmovisions.com/$Gog.htm

 

(4) Si ce n'est pour justifier les agressions, les décapitations, les meurtres, et les massacres dont notamment ceux qui furent perpétrés envers la tribu des Banu Qurayza (lors de la bataille de Bu'ath, tous les hommes furent tués, les femmes avec leurs enfants réduits en esclavage, et les vainqueurs se répartirent le butin).

 

 

 

Article dédié aux poètes Bashâr ibn Burd, et Mansur al-Hallaj, et à l'écrivain Abdallah ibn al-Muqaffa', d'origine persanne, tous les trois condamnés puis tués pour avoir critiquer l'islam.

 

 

Sur les versets ajoutés du Coran :

http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/article-la-verite-sur-le-coran-et-sur-l-alcoran-suite-117813179.html

 

Article : "Les erreurs, les mensonges et les fables du Coran

http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/2016/09/les-erreurs-les-mensonges-et-les-fables-du-coran.html

 

- Le Coran réformé : les versets authentiques

http://la-veritable-lumiere.over-blog.com/2017/08/le-coran-reforme-les-versets-authentiques.html

 

 

Article rédigé par Pascal Bourdaloue

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Bourdaloue - dans sur la vérité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la-veritable-lumiere.over-blog.com
  • Le blog de la-veritable-lumiere.over-blog.com
  • : La véritable Parole de l'Éternel, le Très-Haut, le Miséricordieux. La vérité sur la Torah, sur les Évangiles et le Coran. Les contradictions dans les Écritures. La vérité sur les stigmatisés. Fausses révélations et paroles mensongères. Le véritable nom de Jésus de Nazareth. La vraie salutation angélique. Le véritable "Notre Père" enseigné par Jésus à ses disciples. Voies jacquaires (albums). Sur Louis IX et autres serviteurs de Dieu. Poèmes. Faits de société.
  • Contact

Recherche