Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 11:16

1° Sur les contradictions du premier livre de la Bible : Genèse

 

a) Quel jour la lumière fut-elle séparée des ténèbres ?

 

Au chapitre 1, les versets 4 et 5 sont en contradiction avec les versets 18 et et 19. En 1, 4-5, il est écrit : "«(..) Dieu sépara la lumière des ténèbres (..) ce fut le premier jour»", alors qu'en 1, 18-19, il est mentionné que "(..) pour séparer la lumière des ténèbres (..) ce fut le quatrième jour" !

 

b) Sur l'ordre de la création des espèces sur la terre

 

Les versets 25 à 27 du chapitre 1 sont en contradiction avec les versets 18 à 22 du chapitre 2. En effet, en Genèse 1, 25-27, Dieu créa les animaux avant l'homme et la femme, selon ce qui est écrit : "Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce (..) Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image (..) Dieu créa l'homme à son image (..) il créa l'homme et la femme (1).". Mais, en Genèse 2, 18-22, l'ordre de la création diffère ! Ainsi, "L'Éternel Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul (2) . je lui ferai une aide semblable à lui. L'Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux (..) L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme (..)".

 

(1) Cette hypothèse est confirmée en Genèse 5, 2

(2) L'homme est donc déjà créé (Cf. Genèse 2, 7 : "L'Éternel Dieu forma l'homme (..)".

 

 

c) Adam mourut-il après avoir mangé du fruit défendu ?

 

Le verset 17 du chapitre 2 est en contradiction avec le verset 5 du chapitre 5. En 2, 17, il est écrit : "«(..) tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance (..), car le jour où tu en mangeras, tu devras mourir»", alors qu'en 5, 5, il est mentionné que "les jours qu'Adam vécut furent de "neuf cent trente ans" ! Comment la durée de vie d'Adam a-t-elle pu être si longue ?

Par ailleurs, aucun verset biblique ne fait allusion à une quelconque mort d'Adam après avoir mangé du fruit défendu (Cf. 3, 6).

 

d) Sur la durée de vie de l'homme

 

Les versets 3 à 32 du chapitre 5 et le verset 28 du chapitre sont en contradiction avec le verset 3 du chapitre 6 qui fixe que les jours de l'homme "seront de cent vingt ans". En effet, en Genèse 6, 3-32, Adam mourut à l'âge de "neuf cent trente ans", "les jours de Seth furent de neuf cent douze ans", ceux "d'Enosch furent de neuf cent cinq ans", de Kénan neuf cent dix ans, de Mahalaleel de huit cent quatre-vingt-quinze ans, de Jéred neuf cent soixante deux ans, d'Hénoc trois cent soixante-cinq ans, de Metuschélah neuf cent soixante-neuf ans, et ceux de Lémec sept cent soixante-dix-sept ans. Et en Genèse 9, 28, " (..) les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans".

 

e) Sur le nombre de couple à faire entrer dans l'Arche

 

Les versets 19 et 20 du chapitre 6 sont en contradiction avec les versets 2 et 3 du chapitre 7. En effet, en Genèse 6, 19-20, Dieu dit : "De tout ce qui vit, de toute chair, tu feras entrer dans l'arche deux de chaque espèce (..) un mâle et une femelle. Des oiseaux (..) deux de chaque espèce (..)", alors qu'en Genèse 7, 2-3, l'Éternel dit : "Tu prendras auprès de toi sept couples de tous les animaux purs, le mâle et sa femelle (..) sept couples aussi des oiseaux (..)".

 

f) N'y eut-il qu'une seule langue parlée ?

 

Les versets 5, 20 et 31 du chapitre 10 sont en contradiction avec les versets 1 et 6 du chapitre 11. En effet, il est écrit, en Genèse 10, 5, : "C'est par eux qu'ont été peuplées les îles des nations (..) selon leurs langues (..)", en Genèse 10, 20 : "Ce sont là les fils de Cham (..) selon leurs langues (..)", et en Genèse 10, 30 : "Ce sont là les fils de Sem (..) selon leurs langues (..)", alors qu'en Genèse 11, 1, il est mentionné : "Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots", ainsi qu'il est précisé, en 11, 6, "(..) c'est un seul peuple, une même langue pour tous" !.

 

g) À quel âge mourut Tèra'h ?

 

Le verset 26 du chapitre 11 et le verset 4 du chapitre 12 sont en contradiction avec le verset 32 du chapitre 11. En effet, il est écrit, en 11, 26 : "Tèra'h, âgé de soixante-dix ans, engendra Avram (..)", et en 12, 4 : "(..) Avram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de 'Haran", alors qu'en 11, 32, il est mentionné : "Les jours de Tèra'h furent de deux cent cinq ans ; et Tèra'h mourut à 'Haran". En conséquence, Tèra'h vécut cent quarante-cinq ans au maximum !

 

h) Qui détruisit Sodome ?

 

Le verset 13 du chapitre 19 est en contradiction avec les versets 24 et 25 du chapitre 19. En 19, 13, il est écrit : "(..) l'Éternel nous (1) a envoyé pour le détruire", alors qu'en 19, 24-25, il est mentionné : "Alors l'Éternel fit pleuvoir sur Ssédom (סְדֹם) et 'Amora du soufre et du feu, de par l'Éternel. Il détruisit (..) !

 

(1) les deux anges (Cf. 19, 1)

 

i) Quel patriarche fut le témoin du lieu appelé Béér-Chèva' (ou Béér-Chava) ?

 

Les versets 30 et 31 du chapitre 21 sont en contradiction avec les versets 32 et 33 du chapitre 26. En effet, en Genèse 21, 30-31, il est écrit : "(..) afin que cela me serve de témoignage que j'ai creusé ce puits. C'est pourquoi on appelle ce lieu Béér-Chava' (Puits du serment), car c'est là qu'ils jurèrent l'un et l'autre (1)", alors qu'en Genèse 26, 32-33, il est mentionné : (..) des serviteurs de Yits'haq vinrent lui parler du puits (..) nous avons trouvé de l'eau. Et il (2) l'appela Chiva (Serment). C'est pourquoi on a donné à la ville le nom de Béér-Chèva' (..)".

 

(1) Avraham et Aviymèmèkh

(2) Yits'haq (en français Isaac)

 

j) Sur les fils d'Abraham (Abram)

 

Le verset 2 du chapitre 22 vient en totale contradiction avec plusieurs autres versets relatifs à la descendance d'Abraham.

En effet, en Genèse 22, 2 : "Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac (..) ».

Mais en réalité Abraham eut huit fils !. Le premier-né, Ismaël, fut engendré avec Agar, la servante égyptienne de sa femme Saraï (Sara).(Cf. Genèse 16, 15 ; 17, 26 ; 21, 9-11))

Puis Abraham engendra Isaac avec Saraï. Enfin, Abraham prit une femme nommée Ketoura qui donna naissance à Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach (Cf. Genèse 25, 1-2).

Par ailleurs, on s'étonnera des termes du verset 21, 12 qui vantent les mérites d'Isaac au détriment de ses autres frères, en particulier Ismaël, premier-né d'Abraham : "« (..) C'est d'Isaac que sortira une postérité qui te sera propre.»

Ce verset n'aurait-il pas été conçu pour affirmer qu'Isaac serait le seul héritier des promesses divines faites à Abraham, son père ?

En vérité, Isaac n'étant pas l'aîné, l'héritage n'aurait-il pas dû revenir à son frère Ismaël ?

 

"(..) l'islam contesta dès sa naissance l'intégrité de l'Ancien Testament, que les juifs, d'après le Coran, auraient tendancieusement falsifié. Ils auraient aussi modifié l'ordre de ces versets (..)." (Cf. Dictionnaire du Coran, p. 50, Mohammed Ali Amir-Moezzi, Éditions Robert Laffont, Paris, 2007)

C'est ainsi que dans ses versets 4, 46 ; 5, 13-41 ; 6, 91, "(..) le Coran accuse les Ahl al-Kitâb (les Gens du Livre) d'avoir falsifié leurs Écritures et d'avoir perverti la Parole divine qu'elles véhiculaient : ils en ont altéré le sens, en ont occulté une partie et se sont divisés sur l'interprétation du texte, ce qui constitue une preuve manifeste de leur errance." (Ibid, p. 367)

 

 

k) Quel fut le père de Lavan ?

 

Le verset 5 du chapitre 28 est en contradiction avec le verset 5 du chapitre 29. En 28, 5, il est écrit : "(..) Lavan, fils de Bétouél (..) ", alors qu'en 29, 5, il est mentionné : "(..) Lavan, fils de Na'hor (..)".

 

l) Sur les femmes d'Ésaü, fils d'Isaac, petit-fils d'Abraham

 

Les versets 2 et 3 du chapitre 36 sont en contradiction avec les versets 34 du chapitre 26 et 9 du chapitre 28.

En effet, en Genèse 36, 2, "Ésaü prit ses femmes parmi les filles de Canaan : Ada, fille d'Élon, le Héthien ; Oholibama fille d'Ana, fille de Tsibeon, le Hévien ; et Basmath, fille d'Ismaël, soeur de Nebajoth (1)."

Cependant, selon Genèse 26, 34, Basmath ne serait pas la fille d'Ismaël, mais la fille d'Élon ; Ada et Oholibama ne figurent pas, alors que Judith, fille de Beéri, le Héthien, aurait été prise pour femme par Ésaü !

Et selon Genèse 28, 9, c'est Mahalath qui serait la fille d'Ismaël, sœur de Nebajoth (1) !

En conclusion, en fonction des versets, les filles d'Élon et d'Ismaël ne portent jamais le même nom !!!

 

(1) petit-fils d'Abraham

 

m) Sur la postérité d'Éliphaz, fils d'Ésaü, petit-fils d'Isaac

 

Le verset 11 du chapitre 36 est en contradiction avec les versets 15 et 16 du même chapitre. En 36, 11, la postérité d'Éliphaz fut "Téiman, Omar, Tsepho, Gatam et Qenaz", soit cinq fils, alors qu'en 36, 15-16, les fils d'Éliphaz furent "le chef Téiman, le chef Omar, le chef Tsepho, le chef Qenaz, le chef Qorah, le chef Gatam, le chef Amaléq", soit sept fils !

 

n) À qui les Midianites vendirent-ils Yosséf (Joseph) ?

Au chapitre 37, les versets 28 et 36 sont contradictoires. En 37, 28, "(..) ils le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Yichmaélites (..)", alors qu'en 37, 36, ils "le vendirent en Égypte à Putifar, officier de Par'aoh (Pharaon) (..)" !

 

o) À qui Putifar acheta-t-il Yosséf (Joseph) ?

 

Le verset 36 du chapitre 37 est en contradiction avec le verset 1 du chapitre 39. En 37, 36, "Les midianites le vendirent (..) à Putifar, officier de Par'aoh (Pharaon) (..)", alors qu'en 39, 1, "(..) Putifar, officier de Par'aoh (Pharaon), l'acheta des Yichsmaélites (..)" !

 

2° Sur les contradictions du deuxième livre de la Bible : Exode

 

a) Sur le beau-père de Moïse

 

Le verset 18 du chapitre 2 est en contradiction avec le verset 1 du chapitre 3.

En effet, en 2, 18, le père de Tsippora, l'épouse de Mochè (Moïse) est "Réouél", alors qu'en 3, 1, il est mentionné : "Moïse faisait paître le troupeau de Yitro, son beau-père (..)" !

 

b) Qui s'est approché de Moïse ?

 

Au chapitre 3, le verset 2 est en contradiction avec le verset 4.

En effet, en 3, 2, il est écrit : "L'ange de l'Éternel lui apparut (..)", alors qu'il est mentionné en 3, 4 : "l'Éternel vit qu'il se détournait pour regarder ; et Dieu l'appela (..)".

 

c) Les troupeaux des Égyptiens périrent-ils ?

 

Au chapitre 9, le verset 6 est en contradiction avec les versets 20 et 21.

En effet, en 9, 6, "(..) Tous les troupeaux des Égyptiens périrent (..)", alors qu'en 9, 20-21, des troupeaux sont vivants, puisqu'il est mentionné : "Ceux des serviteurs de Pharaon (..) firent abriter dans leurs maisons (..) leurs troupeaux (..) mais ceux qui se moquaient (..) laissèrent (..) leurs troupeaux aux champs" !

 

c) Sur les images taillées

 

Le verset 4 du chapitre 20 est en contradiction avec les versets 18 du chapitre 25, 1 et 31 du chapitre 26 .

En 20, 4, il est énoncé : "« Tu ne feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre (..) »", prescription qui vient en contradiction avec les ordres énoncés en 25, 4 : "« Tu feras deux chérubins d'or (..) »", en 26, 1 : "« (..) tu y représenteras des chérubins artistiquement travaillés »", et en 26, 31 : "« (..) l'on y représentera des chérubins »".

 

d) Sur la sanction mortelle

 

Le verset 12 du chapitre 21 est en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20.

En Exode 21, 12, il est énoncé : "« Celui qui frappera un homme mortellement sera puni de mort »", prescription qui vient en entière contradiction avec le commandement "« Tu ne tueras point »". (Cf. Exode 20, 13)

 

Les versets 15 à 17 du chapitre 21 sont aussi en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20.

En Exode 21, 15-17, il est écrit : « Celui qui frappera son père ou sa mère sera puni de mort. Celui qui dérobera un homme, et qui l'aura vendu ou retenu entre ses mains, sera puni de mort. Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort ».

 

Le verset 23 du même chapitre est encore en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20,

car en Exode 21, 23, il est écrit : « Mais s'il y a accident, tu donneras vie pour vie (..)».

 

e) Au sujet d'une prescription

 

Le verset 18 du chapitre 22 vient en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20.

En Exode 22, 18, il est prescrit : «Tu ne laisseras pas vivre la magicienne.», prescription qui vient en entière contradiction avec le commandement « Tu ne tueras point » (Cf Exode 20, 13).

 

f) Moshè (Moïse) a-t-il pu se trouver face à Dieu ?

 

Le verset 11 du chapitre 33 est en contradiction avec le verset 20 du chapitre 33.

En effet, il est écrit, en 33, 11 : "L'Éternel parlait avec Mochè en face à face, comme un homme parle à son ami". Or, en 33, 20, "L'Éternel dit : « Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre »".

 

g) Sur un ordre donné par Mochè (Moïse) de tuer

 

Le verset 27 du chapitre 32 est en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20. En 32, 27, Moïse dit au peuple : "Ainsi parle l'Éternel (..) « Que chacun de vous mette son épée au côté (..) et que chacun tue son frère, son parent », alors qu'en 20, 13, l'un des commandements de l'Éternel stipule : « Tu ne tueras point ».

 

h) Sur quel mont ?

 

Le verset 1 du chapitre 3, et le verset 6 du chapitre 17 sont en contradiction avec le verset 20 du chapitre 19, le verset 18 du chapitre 31, et les versets 4, 28, 29 et 32 du chapitre 34.

En effet,il est écrit, en 3, 1 : "Mochè (..) vint à la montagne de Dieu, à 'Horév", en 17, 6 : "« Voici, je me tiendrai devant toi [Mochè] sur le rocher de 'Horév »", alors qu'il est mentionné, en 19, 20 : "Ainsi l'Éternel descendit sur le mont Sinaï (..)" , en 31, 18 : "Lorsque l'Éternel eut achevé de parler à Mochè sur le mont Sinaï, il lui donna les deux tables (..) tables de pierre (..) écrites du doigt de Dieu", en 34, 4 : "Mochè (..) monta sur le mont Sinaï (..) il prit les deux tables de pierre", en 34, 28-29 : "'(..) l'Éternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles. Mochè descendit de la montagne du Sinaï, ayant les deux tables (..)", et en 34, 32 : "(..) il leur donna tous les ordres qu'il avait reçu de l'Éternel sur la montagne de Sinaï".

 

3° Sur les contradictions du livre Lévitique

 

- Sur l'esclavage

 

Le verset 13 du chapitre 19 : "tu n'opprimeras point ton prochain (..)" est en contradiction avec les versets 44 à 46 du chapitre 25 qui traitent de l'achat d'esclaves. En effet en 25, 44-46, il est écrit : "« C'est des nations qui vous entourent que tu prendras ton serviteur et ta servante qui t'appartiendront, c'est d'elles que vous achèterez le serviteur et la servante. Vous pourrez aussi en acheter des enfants des étrangers qui demeureront chez toi, et de leurs familles qu'ils engendreront dans votre pays ; et ils seront votre propriété. Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous, comme une propriété ; vous les garderez comme esclave à perpétuité »".

 

4° Sur les contradictions du livre Deutéronome

 

- Quiconque peut-il être puni pour le péché de ses proches parents ?

 

Le verset 9 du chapitre 5 est en contradiction avec le verset 16 du chapitre 24. En effet en 5, 9, il est écrit : "« (..) punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième génération et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent »", alors qu'en 24, 16, il est mentionné : "« On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et les enfants pour les pères ; on fera mourir chacun pour son péché »".

 

- Où mourut Aharon ?

 

Le verset 6 du chapitre 10 est en contradiction avec le verset 50 du chapitre 25. En effet en 10, 6, il est écrit : "(..) à Mossérah ; là mourut Aharon", alors qu'en 25, 50, il est mentionné : "(..) Aharon, ton frère, est mort à Hor-le-Mont (..)".

 

5° Sur les contradictions entre le livre Genèse et le livre Exode

 

a) Peut-on se trouver face à Dieu ?

 

Les versets 31 du chapitre 32, et 11 du chapitre 33 du livre Genèse sont en contradiction avec le verset 20 du chapitre 33 du livre Exode.

En Genèse, en 32, 31, il est mentionné : "Ya'acov appela ce lieu du nom de Péniél (1) ; car, dit-il, j'ai vu Dieu en face à face", et en 33, 11, il est écrit : "(..) j'ai regardé ta face comme on regarde la face de Dieu (..)". Or, en Exode 33, 20, "L'Éternel dit : « Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre ».

 

(1) Péniél = Face de Dieu

 

b) Sur la durée de l'asservissement

 

Le verset 13 du chapitre 15 du livre Genèse est en contradiction avec le verset 40 du chapitre 12 du livre Exode.

En Genèse, en 15, 13, il est mentionné : "Et l'Éternel dit à Abram : Sache que tes descendants (..) on les opprimera pendant quatre cents ans". Or, en Exode 12, 40, il est écrit :" Le séjour des enfants d'Israël en Égypte fut de quatre cent trente ans".

 

c) Quel fut le nombre de personnes issues de Ya'acov qui vinrent en Égypte ?

 

Le verset 26 du chapitre 46 du livre Genèse est en contradiction avec le verset 5 du chapitre 1 du livre Exode.

En Genèse, en 46, 26, les personnes "étaient au nombre de soixante-six", alors qu'en Exode 1, 5, elles "étaient au nombre de soixante-dix".

 

6° Sur les contradictions entre le livre Genèse et le livre Nombres

 

- Dieu se repentit-il ?

 

Le verset 6 du chapitre 6 du livre Genèse est en contradiction avec le verset 19 du chapitre 23 du livre Nombres.

En Genèse 6, 6, il est écrit : "L'Éternel se repentit d'avoir fait l'homme (..). Mais, en Nombres 23, 19, il est mentionné : "Dieu n'est point un homme pour mentir, ni fils d'un homme pour se repentir (..)".

 

- Sur la postérité de Benjamin, fils de Jacob, petit-fils d'Isaac

 

Le verset 21 du chapitre 46 du livre Genèse est en contradiction, dans le nombre et les noms donnés aux descendants de Benjamin, avec le verset 38 du chapitre 26 du livre Nombres.

En Genèse 46, 21, les fils de Benjamin sont : "Béla, Béker, Aschbel, Guéra, Naaman, Ehi, Rosch, Muppim, Huppim et Ard", soit dix fils. En Nombres 26, 38, les fils de Benjamin sont "Béla (..) Aschbel (..) Achiram (..) Schupham (..) Hupham (..)", soit cinq fils seulement !

 

- Naaman et Ard étaient-ils fils ou petits-fils de Benjamin ?

 

Le verset 21 du chapitre 46 du livre Genèse est en contradiction, dans le nombre et les noms donnés aux descendants de Benjamin, avec le verset 40 du chapitre 26 du livre Nombres.

En Genèse 46, 21, "Béla" et "Ard" figurent parmi les fils de Benjamin. En revanche, en Nombres, ils sont les petit-fils de Benjamin, puisqu'il il est écrit, en 26, 40 : "Les fils de Béla furent : Ard et Naaman (..)".

 

7° Sur les contradictions entre le livre Lévitique et le livre Exode

 

a) Sur l'esclavage

 

Le verset 13 du chapitre 19 de Lévitique : "tu n'opprimeras point ton prochain (..)" est en contradiction avec les versets 1 à 11 du chapitre 21 de l'Exode relatifs à la liberté et à la vie, aux relations de maître à esclave. En effet, en Exode 21, 1-11, il est écrit : "«Voici les lois que tu leur présenteras. Si tu achète un esclave hébreu (..) son maître lui percera l'oreille avec un poinçon, et l'esclave sera toujours à son service. (..) Si un homme vend sa fille pour être esclave, elle ne sortira point comme sortent les esclaves »".

 

b) Sur la sanction mortelle

 

Le verset 2 du chapitre 20 de Lévitique est en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

En Lévitique 20, 2, il est écrit : "« Si un homme des enfants d'Israël ou des étrangers qui séjourne en Israël livre à Molokh l'un de ses enfants, il sera puni de mort (..). » Ce verset vient en entière contradiction avec le commandement « Tu ne tueras point » énoncé en Exode 20, 13.

 

Les versets 10 à 16 et 27 du chapitre 20 et le verset 9 du chapitre 21 sont aussi en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

En effet, « l'homme et la femme adultère seront punis de mort. (..) on les brûlera au feu (..) » et, « Si la fille d'un sacrificateur se déshonore en se prostituant, elle déshonore son père : elle sera brûlée au feu.»

 

 

Les versets 14 à 17 et 21 à 23 du chapitre 24 de Lévitique qui traitent de la peine sanctionnant le blasphème et la violence sont également en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

Ainsi il est mentionné : « Fais sortir du camp le blasphémateur (..) toute l'assemblée le lapidera. (..) Celui qui blasphémera le nom de l'Éternel sera puni de mort (..) Qu'il soit étranger ou indigène, il mourra (..) Celui qui frappera un homme mortellement sera puni de mort. (..) celui qui tuera un homme sera puni de mort.»

 

Il en est de même pour le verset 7 du chapitre 26 et du chapitre 29 du chapitre 27 : « Vous poursuivrez vos ennemis, et ils tomberont devant vous par l'épée.»

« Tout anathème qui aura été prononcé sur un homme est irrévocable ; il faudra qu'il meure.»

 

 

8° Sur les contradictions entre le livre Lévitique et le livre Nombres

 

a) Sur le sacrifice d'expiation pour péché involontaire

 

Le verset 14 du chapitre 4 de Lévitique relatif aux sacrifices d'expiation est en contradiction avec le verset 24 du chapitre 15 de Nombres relatif aux règles sur les sacrifices. En effet, en Lévitique 4, 14, il est écrit : "« (..) l'assemblée offrira un jeune taureau en sacrifice d'expiation »". Mais, selon Nombres 15, 24, l'assemblée doit offrir : "« un jeune taureau en holocauste (..) encore un bouc en sacrifice d'expiation »".

 

b) Sur le sacrifice de culpabilité pour péché involontaire

 

Le verset 18 du chapitre 5 de Lévitique relatif aux sacrifices de culpabilité est en contradiction avec le verset 27 du chapitre 15 de Nombres relatif aux règles sur les sacrifices. En effet, en Lévitique 5, 18, il est écrit : "« (..) en sacrifice de culpabilité un bélier sans défaut (..) »". Mais, en Nombres 15, 27, il est mentionné : "« (..) une chèvre d'un an en sacrifice pour le péché »".

 

9° Sur les contradictions entre le livre Lévitique et le livre Deutéronome

 

a) Sur les insectes ailés

 

Dans le cadre des lois sur les animaux purs et impurs, le verset 21 du chapitre 11 de Lévitique est en contradiction avec le verset 19 du chapitre 14 de Deutéronome. En effet, en Lévitique 11, 21, il est écrit : "« Mais, de tous les insectes ailés marchant à quatre pattes, vous mangerez ceux ayant des membres au-dessus de leurs pattes pour sauter sur la terre. Voici donc ceux que vous pourrez manger : l'arvvèh selon son espèce, le ssal'am selon son espèce, le 'harggol selon son espèce, et le 'hagav selon son espèce »".

Mais, en Deutéronome 14, 19, il est mentionné : "« Tout insecte ailé sera impur pour vous, ne sera pas mangé »".

 

b) Sur quel mont ?

 

Les versets 46 du chapitre 26 et 34 du chapitre 27 de Lévitique sont en contradiction avec le verset 6 du chapitre 1, les versets 10, 13 et 15 du chapitre 4, le verset 2 du chapitre 5, les versets 8 et 9 du chapitre 9, le verset 16 du chapitre 18, et le verset 1 du chapitre 29 de Deutéronome. En effet, en Lévitique, il est mentionné, en 26, 46 : "Tels sont les ordonnances, les jugements et les doctrines que l'Éternel établit (..) sur le mont Sinaï (..)" , et en 27, 34 : "Tels sont les commandements que l'Éternel donna à Mochè (..) sur le mont Sinaï", alors qu'en Deutéronome, il est écrit, en 1, 6 : "L'Éternel, notre Dieu, nous a parlé en 'Horév (..)", en 4, 10 ; 13 ; 15 : "Souviens-toi du jour où tu te présentas devant l'Éternel, ton Dieu, au 'Horév (..) « Je veux leur faire entendre mes paroles » (..)"; (..) Il publia son alliance (..) les dix commandements ; et il les écrivit sur deux tables de pierre" ; "(..) l'Éternel vous parla (..) à 'Horév (..)", en 5, 2 : "L'Éternel (..) a traité avec nous une alliance au 'Horév", en 9, 8-9 : "L'Éternel (..) a traité avec nous une alliance au 'Horév", en 18, 16 : "(..) au 'Horév, le jour de l'assemblée (..)", et en 29, 1 : "(..) l'alliance qu'il avait traitée avec eux au 'Horév".

 

10° Sur les contradictions entre le livre Nombres et le livre Exode

 

a) Sur Passa'h (la Pâque)

Le verset 14 du chapitre 9 des Nombres est en contradiction avec le verset 43 du chapitre 12 de l'Exode. En effet, en Nombres 9, 14, il est écrit : "« Si un étranger en séjour chez vous célèbre Passa'h (..) il se conformera au rituel de Passa'h et à ses prescriptions. Il y aura un seul rituel, tant pour l'étranger que pour l'indigène »", alors qu'en Exode 12, 43, il est mentionné : "(..)« voici la règle de Passa"h : aucun étranger n'en mangera »".

 

b) Sur le beau-père de Moïse

 

Le verset 29 du chapitre 10 des Nombres est en contradiction avec le verset 1 du chapitre 3 de l'Exode. En effet, en Nombres 10, 29, il est écrit : "(..) Hobab, fils de Réuel, le Madianite, beau-père de Moïse (..)", alors qu'en Exode 3, 1, il est mentionné : "Moïse faisait paître le troupeau de Jéthro, son beau-père, sacrificateur de Madian (..)".

 

c) Sur la condamnation d'un homme n'ayant pas respecté le sabbat.

 

Les versets 32 à 36 du chapitre 15 des Nombres sont aussi en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode (Cf. ci-dessus au 2°).

En effet, en Nombres 15, 32-36, il est écrit : " (..) on trouva un homme qui ramassait du bois un jour de sabbat (..) L'Éternel dit à Moïse : « Cet homme sera puni de mort, toute l'assemblée le lapidera hors du camp.» Toute l'assemblée le fit sortir du camp et le lapida, et il mourut, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse.

 

 

d) Où le peuple ne trouva-t-il pas d'eau ?

 

Le verset 1 et 2 du chapitre 20 et le verset 14 du chapitre 27 du livre Nombres sont en contradiction avec le verset 1 du chapitre 17 du livre Exode.

En Nombres, il est écrit, en 20, 1-2 : "(..) le peuple s'arrêta à kadéch (..) Il n'y avait point d'eau (..)", et en 27, 14 : "(..) les eaux de Mérivat à Kadéch, dans le désert de Tsin". Mais, en Exode 17, 1, il est mentionné : "(..) ils campèrent à Réfidim, où le peuple ne trouva point d'eau à boire".

 

e) Dieu se repentit-il ?

 

Le verset 19 du chapitre 23 du livre Nombres est en contradiction avec le verset 14 du chapitre 32 du livre Exode.

En Nombres 23, 19, il est écrit : "Dieu n'est point un homme pour mentir, ni fils d'un homme pour se repentir (..)". Mais, en Exode 32, 14, il est mentionné : "Et L'Éternel se repentit du mal qu'il avait déclaré (..)".

 

f) Sur la punition de mort

 

Les versets 16 à 21, 30 et 31 du chapitre 35 des Nombres sont également en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

En effet, en Nombres, « (..) le meurtrier sera puni de mort (..)».

 

 

11° Sur les contradictions entre le livre Deutéronome et le livre Exode

 

a) Sur quel mont ?

 

Le verset 6 du chapitre 1, les versets 10,  13 et 15 du chapitre 4, le verset 2 du chapitre 5, les versets 8 et 9 du chapitre 9, le verset 16 du chapitre 18, et le verset 1 du chapitre 29 de Deutéronome sont en contradiction avec le verset 20 du chapitre 19, le verset 18 du chapitre 31, et les versets 4, 28, 29 et 32 du chapitre 34 de l'Exode. En effet, en Deutéronome, il est écrit, en 1, 6 : "L'Éternel, notre Dieu, nous a parlé en 'Horév (..)", en 4, 10 ; 13 ; 15 : "Souviens-toi du jour où tu te présentas devant l'Éternel, ton Dieu, au 'Horév (..) « Je veux leur faire entendre mes paroles » (..)" ; "(..) Il publia son alliance (..) les dix commandements ; et il les écrivit sur deux tables de pierre" ; "(..) l'Éternel vous parla (..) à 'Horév (..)", en 5, 2 : "L'Éternel (..) a traité avec nous une alliance au 'Horév", en 9, 8-9 : "L'Éternel (..) a traité avec nous une alliance au 'Horév", en 18, 16 : "(..) au 'Horév, le jour de l'assemblée (..)", et en 29, 1 : "(..) l'alliance qu'il avait traitée avec eux au 'Horév", alors qu'en Exode, il est mentionné, en 19, 20 : "Ainsi l'Éternel descendit sur le mont Sinaï (..)" , en 31, 18 : "Lorsque l'Éternel eut achevé de parler à Mochè sur le mont Sinaï, il lui donna les deux tables (..) tables de pierre (..) écrites du doigt de Dieu", en 34, 4 : "Mochè (..) monta sur le mont Sinaï (..) il prit les deux tables de pierre", en 34, 28-29 : "'(..) l'Éternel écrivit sur les tables les paroles de l'alliance, les dix paroles. Mochè descendit de la montagne du Sinaï, ayant les deux tables (..)", et en 34, 32 : "(..) il leur donna tous les ordres qu'il avait reçu de l'Éternel sur la montagne de Sinaï".

 

a') Sur les images taillées

 

Le verset 8 du chapitre 5 de Deutéronome est en contradiction avec les versets 4 du chapitre 25, 1 et 26 du chapitre 26 de l'Exode.

En Deutéronome 5, 8, il est énoncé : "« Tu ne feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre (..) »", prescription qui vient en contradiction avec les ordres énoncés en Exode 25, 4 : "« Tu feras deux chérubins d'or (..) »", 26, 1 : "« (..) tu y représenteras des chérubins artistiquement travaillés »", et 26, 31 : "« (..) l'on y représentera des chérubins »".

 

b) Qui fit l'arche de bois d'acacia

 

Le verset 1 du chapitre 10 de Deutéronome est en contradiction avec le verset 1 du chapitre 37 de l'Exode.

En Deutéronome 10, 1, il est écrit : "En ce temps là, l'Éternel me (1) dit : « (..) tu feras aussi une arche de bois »", en Exode 37, 1 : "Bétsaléél fit l'arche de bois d'acacia (..)".

 

(1) Mochè

 

b') Sur la punition de mort pour idolâtrie

 

Les versets 5, 9 et 15 du chapitre 13 de Deutéronome sont en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

En effet, il est écrit en Deutéronome : "« Ce prophète ou ce songeur sera puni de mort (..) tu le feras mourir (..) tu frapperas du tranchant de l'épée (..) »".

 

Les versets 5 à 7 du chapitre 17 de Deutéronome sont aussi en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

Ainsi, il est mentionné en Deutéronome : "(..) tu lapideras ou puniras de mort cet homme ou cette femme. Celui qui mérite la mort sera exécuté (..)" .

 

c) Sur la punition de mort pour désobéissance aux autorités

 

Le verset 12 du chapitre 17 de Deutéronome est en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

En effet, il est écrit en Deutéronome : "L'homme qui, par orgueil, n'écoutera pas le sacrificateur placé là pour servir l'Éternel, ton Dieu, ou qui n'écoutera pas le juge, cet homme sera puni de mort".

 

d) Sur la punition de mort pour divers motifs

 

Les versets 12 et 13 du chapitre 19 de Deutéronome sont en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode, car il est écrit : " Mais si un homme s'enfuit (..) les anciens de sa ville l'enverront saisir et le livreront entre les mains du vengeur de sang, afin qu'il meure. Tu ne jetteras pas sur lui un regard de pitié (..)".

 

Les versets 21 à 26 du chapitre 22 de Deutéronome sont aussi en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode.

En effet, " (..) la jeune femme (..) elle sera lapidée par les gens de la ville, et elle mourra (..) ils mourront tous deux (..) vous les lapiderez, et ils mourront (..) l'homme qui aura couché avec elle sera puni de mort (..)".

 

Les versets 7 et 16 du chapitre 24 de Deutéronome sont également en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode, car il est écrit : " (..) ce voleur sera puni de mort (..) on fera mourir chacun pour son péché".

 

e) Sur la punition de mort pour les fils indociles

 

Les versets 21 et 22 du chapitre 21 de Deutéronome sont en contradiction avec le verset 13 du chapitre 20 de l'Exode. En effet, il est mentionné en Deutéronome : "Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. (..)" .

 

f) Quiconque peut-il être puni pour le péché de ses proches parents ?

 

Le verset 16 du chapitre 24 de Deutéronome est en contradiction avec le verset 5 du chapitre 20 et le verset 7 du chapitre 34 de l'Exode. En effet, en Deutéronome 24, 16, il est écrit : "« On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et les enfants pour les pères ; on fera mourir chacun pour son péché »", alors qu'en Exode 20, 5 et 34, 7, il est mentionné que l'Éternel punit "l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième génération et à la quatrième génération".

 

g) Sur l'esclavage

 

Le verset 14 du chapitre 24 de Deutéronome est en contradiction avec les versets 1 à 11 du chapitre 21 de l'Exode relatifs à la liberté et à la vie, aux relations de maître à esclave. En effet, en Exode 21, 1-11, il est écrit : «Voici les lois que tu leur présenteras. Si tu achète un esclave hébreu (..) son maître lui percera l'oreille avec un poinçon, et l'esclave sera toujours à son service. (..) Si un homme vend sa fille pour être esclave, elle ne sortira point comme sortent les esclaves.» Or en Deutéronome, il est mentionné en 24, 14 : "N'opprimes point le mercenaire pauvre et indignent que ce soit l'un de tes frères ou parmi les étrangers (..)".

 

h) Peut-on se retrouver face à Dieu ?

 

Le verset 4 du chapitre 5 et le verset 10 du chapitre 34 de Deutéronome sont en contradiction avec le verset 11 du chapitre 33 de l'Exode.

En effet, en Deutéronome, il est écrit, en 5, 4 : "L'Éternel vous parla face à face sur la montagne (..)", et en 34, 10 : "(..) Mochè, avec qui l'Éternel avait communiqué face à face". En revanche, en Exode, "L'Éternel dit : « Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre »".

 

i) Où le peuple ne trouva-t-il pas d'eau ?

 

Le verset 51 du chapitre 32 du livre Deutéronome est en contradiction avec les versets 1 et 7 du chapitre 17 du livre Exode.

En Deutéronome, il est écrit, en 32, 51 : "(..) près des eaux de Mérivat à Kadéch, dans le désert de Tsin". Mais, en Exode 17, 1 ; 7, il est mentionné : "(..) à Réfidim, où le peuple ne trouva point d'eau à boire . Il donna à ce lieu le nom de Massa et Mériva (..)".

 

j) À qui Dieu s'adressa-t-il ?

 

Le verset 12 du chapitre 4 de Deutéronome est en contradiction avec les versets 19 à 25 du chapitre 19 de l'Exode. En effet, en Exode 19, 19-25, il est écrit : "(.) Mochè parlait et l'Éternel lui répondait (..) L'Éternel dit à Mochè : « Descends, fais au peuple la défense expresse de se précipiter vers l'Éternel »(..) Mochè descendit vers le peuple, et lui dit ces choses." Or en Deutéronome, il est mentionné en 4, 12 : "Et l'Éternel vous (1) parla du milieu du feu ; vous entendîtes le son des paroles (..)".

(1) au peuple (Cf. verset 10 : « Assemble auprès de moi le peuple »)

 

12° Sur les contradictions entre le livre Deutéronome et le livre Nombres

 

a) Sur le lieu de la mort du sacrificateur Aaron

Le verset 38 du chapitre 33 du livre Nombres est en contradiction avec le verset 6 du chapitre 10 du livre Deutéronome. En effet, en Nombres 33, 38, "Le sacrificateur Aaron monta sur la montagne de Hor (..) et il y mourut (..)", alors qu'en Deutéronome 10, 6, c'est à "Moséra. C'est là que mourut Aaron (..)".

 

b) Qui battit les enfants d'Israël jusqu'à 'Horma ?

Le verset 45 du chapitre 14 du livre Nombres est en contradiction avec le verset 44 du chapitre 1 du livre Deutéronome. En effet, en Nombres 14, 45, "Alors l'Amaléqi et le Kana'ani (..) descendirent (.) les battirent (..)", alors qu'en Deutéronome 1, 44, "Alors l'Èmori (..) sortit à votre rencontre (..) et vous battit (..)".

 

c) Sur quel mont ?

 

Le verset 6 du chapitre 1, les versets 10, 13 et 15 du chapitre 4, le verset 2 du chapitre 5, les versets 8 et 9 du chapitre 9, le verset 16 du chapitre 18, et le verset 1 du chapitre 29 de Deutéronome sont en contradiction avec le verset 1 du chapitre 1, les versets 1  et 14 du chapitre 3, et le verset 1 du chapitre 9 de Nombres. En effet, en Deutéronome, il est écrit, en 1, 6 : "L'Éternel, notre Dieu, nous a parlé en 'Horév (..)", en 4, 10 ; 13 ; 15 : "Souviens-toi du jour où tu te présentas devant l'Éternel, ton Dieu, au 'Horév (..) « Je veux leur faire entendre mes paroles » (..)"; (..) Il publia son alliance (..) les dix commandements ; et il les écrivit sur deux tables de pierre" ; "(..) l'Éternel vous parla (..) à 'Horév (..)", en 5, 2 : "L'Éternel (..) a traité avec nous une alliance au 'Horév", en 9, 8-9 : "L'Éternel (..) a traité avec nous une alliance au 'Horév", en 18, 16 : "(..) au 'Horév, le jour de l'assemblée (..)", et en 29, 1 : "(..) l'alliance qu'il avait traitée avec eux au 'Horév", alors qu'en Nombres, il est mentionné, en 1, 1, en 3, 14 et en 9, 1 : "L'Éternel parla à Mochè dans le désert de Sinaï (..)" , et en 3, 1 : "L'Éternel parla à Mochè sur la montagne du Sinaï (..)".

 

 

Commentaires :

 

Les contradictions relevées dans un livre historique permettent d'annoncer que plusieurs scripteurs ont concouru à sa composition. En conséquence, les livres de la Torah semblent ne pas être de la main unique de Mochè (Moïse), mais paraissent être l'œuvre d'un compilateur peu rigoureux.

 

Sur la critique formelle du Pentateuque ( de la Torah) :

"(..) la façon de l'exposer et de raconter l'histoire semble médiocre, surtout en Nombres et Deutéronome. Contradictions dans les récits, notamment quand Mochè à la fin de sa vie revient sur les événements passés... règles juridiques parfois contradictoires (..)" (Cf. Minutieusement biblique : la Tora (2), Max Christian Ducomte, p. 331, Éditions Publibook, Paris, 2012) 

 

 

Article rédigé par Pascal Bourdaloue

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Bourdaloue - dans sur la vérité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la-veritable-lumiere.over-blog.com
  • Le blog de la-veritable-lumiere.over-blog.com
  • : La véritable Parole de l'Éternel, le Très-Haut, le Miséricordieux. La vérité sur la Torah, sur les Évangiles et le Coran. Les contradictions dans les Écritures. La vérité sur les stigmatisés. Fausses révélations et paroles mensongères. Le véritable nom de Jésus de Nazareth. La vraie salutation angélique. Le véritable "Notre Père" enseigné par Jésus à ses disciples. Voies jacquaires (albums). Sur Louis IX et autres serviteurs de Dieu. Poèmes. Faits de société.
  • Contact

Recherche